Études de prix : des outils BIM imaginés par un étudiant

A la suite d'une conférence sur le BIM organisée par l’UNTEC et la RICS* à l’Université Dauphine, Martin Lemaire a décidé de consacrer son projet de fin d’études à l’exploitation du BIM en Études de Prix. En vue de l'obtention de son diplôme d'Ingénieur spécialisé en Économie de la Construction à l’ECOTEC, il a réalisé sa formation en alternance dans un service Études de Prix de Léon Grosse où il a mené à bien son projet. Un an plus tard, ce dernier a non seulement permis à Martin Lemaire d’obtenir son diplôme mais a également donné lieu au développement de nouveaux outils qui se révèlent forts utiles.


Objet du projet de fin d'études de Martin Lemaire
Objet du projet de fin d'études de Martin Lemaire

« Le BIM concerne l’ensemble de la branche Bâtiment et particulièrement les Entreprises Générales comme Léon Grosse. En 2014, le groupe créait un service spécifique dédié à l’intégration du BIM dans l’Entreprise. Mon projet de fin d’études était donc en cohérence avec sa stratégie et j'ai pu collaborer avec ce Pôle Construction Numérique, raconte Martin Lemaire. Afin de réaliser leurs calculs, les services Études de Prix et les Métreurs devront, dans un proche avenir, extraire les métrés quantitatifs depuis Revit LT utilisé chez Léon Grosse. Mais cette version simplifiée du logiciel Revit ne pouvait être utilisée telle quelle en Études de Prix, aussi me suis-je attelé à l’adapter afin qu'il réponde aux besoins de mon métier. »

 

Une bibliothèque de famille d’ouvrages…

Pour ce faire, ce jeune ingénieur a d’abord conçu trois outils complémentaires, baptisés ManipRevit©. Le premier est une bibliothèque de familles d’ouvrages gros œuvre, imaginée après qu’il ait analysé le mode de réalisation des métrés par défauts de Revit LT. « Une famille c’est un ouvrage constructif (par exemple une poutre ou un poteau) qui est modélisée numériquement. Cet élément comporte des paramètres créés spécifiquement pour qu’une fois dessiné dans la maquette numérique, les informations quantitatives précises nécessaires y soient intégrées.»Martin Lemaire a ainsi créé 150 ouvrages qui permettront, pour les Études de Prix, de modéliser la plupart des projets de bâtiments usuellement étudiés par Léon Grosse.

 

… et des gabarits personnalisés pour des données fiables

Les deuxième et troisième outils du package ManipRevit© développés par Martin Lemaire visent à compléter la bibliothèque afin d'assurer la fiabilité et l'exhaustivité des données notamment géométriques et quantitatives contenues dans la maquette numérique. « J’ai d’abord créé un gabarit de projets. Il s’agit d’un fichier Revit LT, dont le fonctionnement a été adapté à nos besoins spécifiques. Il sera utilisé pour modéliser ou réviser une maquette numérique de toutes futures opérations étudiées en BIM. D’autre part, Revit propose des tableaux appelés nomenclatures qui présentent les données modélisées dans le projet. J’ai adapté ceux-ci afin qu’ils affichent les bonnes informations dont le Métreur et l'Ingénieur Études de Prix ont besoin, ce fut le développement de ce qui s'appelle un gabarit de nomenclatures », explique Martin Lemaire.

Écrire commentaire

Commentaires : 0