Sur les chantiers, les tablettes deviennent incontournables

La gestion des constructions se dématérialise de plus en plus et sur le terrain, les fabricants de tablettes innovent avec de nouvelles applications. Tour d'horizon des applications présentées au salon Batimat.


Le fonctionnement des applications est relativement simple et intuitif : les plans du chantier sont chargés et mis à disposition dans le cloud via une base de données le transfert s’effectue au format DWG, rarement en PDF. Dans un avenir proche l'on pourra recourir à d'autres formats comme l'IFC (Industry Foundation Classes) de la maquette numérique gérée par le BIM. 

La banalisation des tablettes a fait émerger de nombreuses start-up, dont la plupart ont été créées par de jeunes ingénieurs du bâtiment.

Présentées lors du salon Batimat, une douzaine d’applications se disputent ce marché émergent, téléchargeables sur iTunes, Google Play Store, ou plus rarement Windows Store. Les principales se nomment Air-Bat, BatiScript, BulldozAIR, conjectMI/OPR6, FinalCAD, Kaliti, MétalContacts ou WizzCAD.


Leurs différences tiennent à leur ergonomie et à l’étendue des fonctionnalités proposées : de la simple gestion de formulaires au suivi complet du chantier. Le prix facturé à l’usage dépend de la surface du chantier à traiter, de 0,20 euro par mètre carré à 2 euros par mètre carré.


Source: Le Moniteur

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0