Trimble veut apporter le BIM sur les chantiers

© JN Modélisation en 3D issue du scanner 3D Faro
© JN Modélisation en 3D issue du scanner 3D Faro

 

Avec une station totale robotisée, un système de positionnement rapide et deux scanners 3D, le groupe américain Trimble élargit sa gamme d’équipements destinés aux chantiers de bâtiment.

 

 

Le BIM (Building information management) en conception, c’est bien. Le BIM en exécution, c’est encore mieux. Et c’était justement l’objet de la présentation de Trimble MEP à Paris mardi 7 juillet 2015 : apporter le BIM sur le chantier. Pour cela, les spécialistes de la marque présentaient quatre équipements spécifiques.

 

La vedette du jour est la station totale robotisée, ou RTS selon son acronyme anglais qui signifie « Robotic total station ». « En général, lorsque l’on arrive sur les chantiers les plans 3D restent au bureau et les mesures, les calculs des angles et des distances s’effectuent manuellement à partir des plans 2D », rappelle Kris Bogaerts, responsable européen des solutions pour le chantier chez Trimble. La station totale va justement permettre, à partir du calcul des coordonnées x, y et z, d’indiquer grâce à un faisceau laser l’emplacement exact des points à positionner. « Il est nécessaire au préalable de rentrer des informations de localisation dans le système, mais ensuite, c’est la machine qui indique les points où implanter une gaine par exemple, en tenant compte des différences d’altimétrie entre la réalité et la maquette numérique », explique-t-il.

 

La station fonctionne avec la tablette de chantier Field Point qui sert à intégrer les points de mesure directement dans le système de CAO. Après le traçage des points, le système est exporté vers Field Link. Ce logiciel de la marque permet d’afficher le modèle 3D dans les vues en plan. Il est conçu pour faire gagner du temps lors de la synthèse.

 

 

 

Lire la suite de l'article

 

 

 

Source : Le Moniteur

Écrire commentaire

Commentaires : 0